Skip to main content

Pesticides et biocides

Pesticides et biocides à la maison et à l’extérieur

A la maison

  • Les traitements anti-puces, anti-tiques, et autres pour animaux domestiques sont sources de contaminations, pour l’animal lui-même, la femme enceinte et l’enfant à son contact
  • Les moustiques sont indésirables, mais préférez des méthodes autres que les pesticides pour vous en débarrasser

A l’extérieur

  • En cas de travaux sur l’extérieur de la maison (peinture ou vernissage de volets, taille du jardin, etc.), éloignez les enfants, afin d’éviter tout risque de se blesser ou d’entrer en contact avec des produits dangereux, idem pour la cave et le garage. Fermez bien les produits après usage et rangez-les hors de portée
  • N’utilisez pas de pesticides dans le jardin : à quatre pattes dans la pelouse, le jeune enfant risque de les inhaler et les avaler
  • Evitez l’ensemble des pesticides : barrage à insectes (bifenthrine), insecticides pour le sol ou dits “choc” contre les nuisibles (deltamethrine, cypermethrine), autant de produits à proscrire. Leur vente libre aux particuliers est aujourd’hui interdite.

Conseils

  • Enceinte, n’utilisez aucun pesticide, à la maison ou à l’extérieur
  • Préférez moustiquaires, citronnelle et produits anti-moustiques autres que les diffuseurs d’insecticides (prises, aérosols etc.)
  • N’utilisez pas de pesticides dans le jardin, mais préférez des méthodes alternatives
  • Rangez les produits de traitement pour le bois, vernis, et autres produits destinés à l’extérieur sous clé pour éviter les risques d’accident pour le jeune enfant
  • Si vous êtes en habitat collectif, discutez avec vos voisins pour leur faire connaître les risques existants