Skip to main content
warning Perturbateurs endocriniens whatshot Produits chimiques Santé-environnement

Nouveau rapport de Wecf France: Cosmétiques – trop de substances problématiques

Nouveau rapport de Wecf France: Cosmétiques – trop de substances problématiques

Après les produits solaires pour enfants et les cosmétiques bébé l’année dernière, Wecf France s’est penchée sur la composition des cosmétiques féminins. Plus précisément, nous avons porté notre attention sur 3 catégories de produits de maquillage, utilisés au quotidien par de nombreuses femmes et dont l’usage n’a pas faibli avec la crise sanitaire : BB crèmes, anticernes et mascaras.

Malgré une réglementation conséquente, ces produits ne contiennent-ils pas des ingrédients pouvant représenter un risque potentiel pour la santé, notamment des femmes enceintes, plus vulnérables ?

Wecf France a mené l’enquête : en mai 2021, nous avons acheté 17 BB crèmes, 15 mascaras et 15 anticernes, dans différents circuits de distribution : parfumerie, magasin bio, grande surface et (para)pharmacie. Nous avons ensuite procédé à une lecture d’étiquettes experte, à la recherche d’ingrédients potentiellement problématiques pour la santé et/ou l’environnement.

Sur la base de la littérature scientifique disponible, nous avons identifié 37 substances problématiques dont des perturbateurs endocriniens, substances persistantes, bioaccumulables, des nanoparticules ou allergènes.

En outre, notre enquête révèle la présence d’une cinquantaine d’ingrédients plastiques dans un nombre important des produits de l’enquête. Elle relève aussi un étiquetage difficilement lisible sur un certain nombre de produits.

Wecf France a classé les 37 substances problématiques en 3 catégories : très préoccupante, préoccupante, assez préoccupante.

En attendant la revue de presse complète, regardez l’intervention de notre collègue Elisabeth Ruffinengo lors de l’émission “La Maison des Maternelles” sur France 2 le 11 octobre 2021 :