Skip to main content
cloud Qualité de l'air face Santé de l'enfant Santé-environnement

Ecole maternelle rénovée : quand élèves et enseignants en ont plein le nez!

Ecole maternelle rénovée : quand élèves et enseignants en ont plein le nez!

A Evian-les-Bains en Haute-Savoie, les enseignants, parents d’élèves et élèves d’une école maternelle tout récemment rénovée s’interrogent: est-ce que le nouveau décor est bon pour la santé? Depuis la réouverture de l’établissement le 5 janvier, enfants et adultes en ont… plein le nez!

En effet, comme le rapporte le journal Le Dauphiné dans son édition du jour (20 janvier 2014) , plusieurs enfants et adultes souffrent de maux de tête, sensation de brûlure des voies nasales, aériennes, nausées, fatigue. Un élève a dû être conduit aux urgences samedi dernier.

Les parents soupçonnent la colle utilisée pour le linoleum ainsi que les peintures…pour l’instant, l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le service de santé scolaire n’ont pu identifier les causes.

Ce sujet illustre une question de santé environnementale et de santé : la qualité de l’air intérieur en particulier dans les lieux d’accueil petite enfance et des jeunes enfants. Les fameux “composés organiques volatils” libérés par des produits de mobilier, décoration, rénovation à l’intérieur des locaux peuvent induire des troubles de la santé plus ou moins graves en cas d’exposition. Des symptômes tels que ceux décrits dans l’école maternelle rénovée d’Evian-les-Bains semblent correspondre au type d’effets sur la santé que peuvent avoir des composés tels que le formaldéhyde, xylène, toluène, composés divers, aldéhydes, etc.

En 2014, le ministère de l’écologie avait transformé les mesures obligatoires de qualité de l’air intérieur dans les crèches et lieux d’accueil petite enfance en simples recommandations, enlevant à la mesure son caractère contraignant, et reculant par là-même la mise en œuvre des mesures prévues.

(source: Article du Dauphiné Libéré du 20 janvier )