Skip to main content
whatshot Produits chimiques face Santé de l'enfant Santé-environnement

Une lotion anti-poux avec ingrédient neurotoxique retirée de la vente libre : il était temps!

local_offer |||
Une lotion anti-poux avec ingrédient neurotoxique retirée de la vente libre : il était temps!

L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire des Produits de santé) vient d’annoncer le 6 décembre l’arrêt de la commercialisation d’une lotion anti-poux “Prioderm” : ce médicament est désormais uniquement disponible sur prescription médicale, pour cause d’effets indésirables “parfois préoccupants”. C’est dans le cadre de la révision de l’AMM (autorisation de mise sur le marché) de ce médicament que l’ANSM a constaté que deux ingrédients du produit, le malathion, un pesticide organophosphoré, et le terpinéol, peuvent provoquer des troubles neurologiques à des doses excessives. On ne peut que s’étonner qu’un tel produit ait perduré sur le marché aussi longtemps : traiter des poux, directement sur le cuir chevelu d’enfants, avec un pesticide organochloré connu de longue date pour ses effets toxiques sur le système nerveux était manifestement une grave dérive.

Deux ingrédients mis en cause en concentrations élevées dans de potentiels troubles neurologiques

L’ANSM estime (enfin) que le malathion et le terpinéol, autre ingrédient du produit, peuvent favoriser des troubles neurologiques à des doses excessives. Rien de très surprenant puisque le malathion est justement destiné à avoir une action neurotoxique sur les poux : c’est comme cela qu’il les élimine. Ces troubles incluent des nausées, vomissements voire très rarement des convulsions chez l’enfant.

Les mesures enfin prises par l’ANSM

L’ANSM limite l’utilisation de Prioderm à une prescription médicale, et indique de nouvelles contre-indications et précautions d’emploi.

Contre-indications & précautions d’emploi :

  • contre-indiqué pour les enfants de moins de 2 ans,
  • ne pas utiliser en cas d’allaitement ou en cas d’antécédents de convulsions
  • Ne pas utiliser Prioderm pendant la grossesse ni chez la femme en âge de procréer n’utilisant pas de moyen de contraception ;
  • Respecter strictement les doses et les précautions d’emploi chez l’enfant de plus de 2 ans ;
  • En raison du risque d’irritation, de brûlures voire d’inflammation, à manipuler avec précaution, dans un endroit aéré et éloigné de toute source de chaleur et de ne pas utiliser de sèche-cheveux après son application.

On oserait même aller plus loin : à bannir totalement et préférer comme l’évoque l’ANSM des méthodes mécaniques de lutte contre les poux telles que des peignes spécifiques qui ont fait leurs preuves.

Les laboratoires Mylan, à l’origine du produit “Prioderm” ont annoncé retirer de la vente le produit : il ne sera plus disponible après l’écoulement des stocks restants – qui auraient également pu être visés par la mesure. Bref, un nouveau produit chimique dangereux pour enfants dont il était temps de se débarrasser.

En savoir plus : https://ansm.sante.fr/S-informer/Ac…