Skip to main content
account_balance Politique - justice whatshot Produits chimiques Santé-environnement

La Suède adopte une loi pour “Un avenir sans toxiques”

La Suède adopte une loi pour “Un avenir sans toxiques” Le gouvernement suédois a adopté ce 2 décembre une loi intitulée "Vers un environnement quotidien non toxique - Plateforme pour une politique en matière de produits chimiques". La loi déroule la stratégie gouvernementale pour atteindre l'objectif environnemental "Un environnement non-toxique". Pour WECF, qui agit pour créer un environnement sain pour toutes et tous, l'adoption de cette loi par la Suède prouve que des Etats membres de l'UE peuvent si leur volonté politique est suffisante être à l'initiative de mesures concrètes qui favorisent un environnement sain.

“De nouvelles règles européennes doivent être établies, par exemple sur les textiles”

Tels sont les propos de la Ministre de l’Environnement suédoise, Lena Ek, tels que rapportés par le site du Ministère de l’Environnement . Elle estime que: ” Avec cette loi, nous donnons une direction à la politique en matière de produits chimiques pour les années à venir et les mesures nécessaires pour atteindre l’objectif d’un environnement non-toxique. Le rythme de retrait du marché des substances chimiques dangereuses doit s’accélérer et nous devons orienter nos efforts et travailler par groupes de substances. Nous pouvons commencer ce travail par l’élaboration d’un plan d’action sur les composés perfluorés. Il faut renforcer le principe de choix du produit et réglementer les perturbateurs endocriniens. De nouvelles règles européennes doivent être établies, par exemple sur les textiles.”

Une stratégie nationale en 8 points

Les 8 pierres angulaires de la Stratégie suédoise sont les suivantes:

  • substances particulièrement dangereuses,
  • connaissance des profils environnementaux et sanitaires des substances chimiques,
  • information sur les substances chimiques dangereuses dans les produits,
  • développement et mise en œuvre des règles européennes applicables aux substances chimiques,
  • supervision plus efficace des substances chimiques au niveau de l’UE,
  • écocycles non toxiques et efficaces en termes de ressources,
  • réduction des expositions des enfants aux substances chimiques dangereuses,
  • prise en compte plus importante des considérations environnementales dans la réglementation européenne en matière de produits pharmaceutiques et au niveau international.