Skip to main content
whatshot Produits chimiques pregnant_woman Santé des femmes Santé-environnement

Expositions à des solvants dangereux pour la santé : les professionnelles de santé en première ligne

Expositions à des solvants dangereux pour la santé : les professionnelles de santé en première ligne Certaines expositions professionnelles sont à risque pour la santé. Ceci est d'autant plus problématique lorsqu'il s'agit de femmes enceintes exposées à des substances dangereuses. En février, le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France publiait les résultats d'une étude menée en 2013, montant que des professionnelles de santé sont exposées à des solvants cancérogènes et à risque pour les foetus. Une situation qui peut donc aussi être à risque pour la santé future de l'enfant à naître.

Solvants et expositions professionnelles des femmes

Les populations visées par l’étude

L’étude concerne l’exposition professionnelle à de femmes en âge de procréer aux solvants. Une population particulièrement sensible. Elle est menée dans le cadre d’un programme nommé Matgéné, et issues de données de recensement de 2013.

En 2013, les femmes entre 15 et 44 ans (qui constituent la catégorie “en âge de procréer”) représentaient 58% des femmes au travail, et 28% de l’ensemble des travailleurs. Une population particulièrement à risque, étant donné les conséquences graves que pourraient avoir ces expositions sur la santé des foetus.

Les risques liés aux solvants

Les solvants sont des produits capables de dissoudre, extraire ou diluer d’autres produits sans les dénaturer. Ils sont largement utilisés notamment pour la formulation de peintures, de colles, comme intermédiaires de synthèse, etc. mais aussi présents dans les produits d’usage domestique. En 2004, près de 548 000 tonnes de solvants auraient été consommés en France.

Certains solvants sont CMR (cancérogène, mutagène, reprotoxique). Il existe notamment trois grandes familles de solvants: pétroliers, chlorés et oxygénés.

Les résultats de l’étude

  • Les femmes sont plus exposées aux solvants oxygénés qu’aux solvants pétroliers et chlorés. Plus précisément, les trois solvants contribuant le plus à leur exposition sont tous des oxygénés : les alcools, les cétones-esters et l’éther éthylique.
  • Les femmes plus jeunes (15-29 ans) sont plus exposées aux solvants oxygénés.
  • Les non-salariées sont plus exposées que les salariées aux salariées.
  • Plus de 3/4 des femmes exposées à au moins un solvant oxygéné appartiennent à 3 catégories socio-professionnelles : employées civiles et agents de fonction publique (aides-soignantes, agents de service hospitalier notamment), professions intermédiaires de la santé et du travail social (infirmières, sages-femmes notamment), personnels de services directs aux particuliers (coiffures, esthéticiennes, femmes de ménage, employées d’hôtellerie notamment).
  • Près de 50% des femmes exposées aux carburants et solvants pétroliers sont soit conductrices de véhicules, ouvrières qualifiées de type industriel, et de type artisanal.

Quelles recommandations?

Le nombre de femmes exposées est important. Selon les auteurs, préciser les expositions permettrait de mieux orienter et cibler les actions de prévention à mettre en place pour les femmes en âge de procréer en activité professionnelle.

Sources:

Expositions professionnelles aux solvants oxygénés, pétroliers et chlorés des femmes en âge de procréer en France en 2013. Résultats du programme Matgéné, Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 26 février 2019, Agence Santé Publique France

Allo Docteurs, 27 février 2019

bookmarks |