Skip to main content
restaurant Alimentation Santé-environnement

Dioxyde de titane (E171) dans l’alimentation : le ministre de l’économie confirme finalement son interdiction

Suite à la mobilisation des associations, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a finalement annoncé ce 11 janvier l’interdiction de l’additif alimentaire E 171 (dioxyde de titane ou TiO2) comme prévu par la loi EGALIM (Etats Généraux de l’Alimentation).
  • Le ministre a reçu plusieurs associations ce vendredi 11 janvier (Foodwatch, Sciences Citoyennes, Générations Futures, Agir pour l’environnement, l’Institut national de la consommation, l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLVC), France Nature Environnement, et l’association Léo Lagrange).
  • Il a réaffirmé sa volonté d’interdire l’E171, conformément à la position du Gouvernement et aux dispositions votées par le Parlement dans l’article 53 de la loi EGALIM.
  • Il est demandé à l’ANSES d’accélérer ses travaux sur les nanoparticules sur le volet TiO2 pour le 15 avril, afin de mettre à jour sa précédente évaluation sur la base des nouvelles études disponibles.
  • Sur la base de ce rapport de l’ANSES, le Gouvernement saisira la Commission européenne. Le ministre se réserve le droit de prendre des mesures de sauvegarde – mesure unilatérale d’interdiction le cas échéant.
  • Le rapport du Gouvernement au Parlement prévu dans la loi EGALIM sur les nanoparticules sera transmis avant la fin de la semaine prochaine.

En savoir plus :
Communiqué du ministère de l’économie, https://minefi.hosting.augure.com/A…