Skip to main content
Santé-environnement

WECF France contribue à une note de la fabrique écologique sur la santé environnementale.

WECF France contribue à une note de la fabrique écologique sur la santé environnementale. Vous pouvez collaborer au débat en ligne sur cette note

Les enjeux de la santé environnementale approfondies par une vision historique: quelles politiques menées par le passé?

C’est en effet dans un contexte d’analyse de l’histoire que s’est placé Stéphane Frioux, maitre de conférence à l’université Lumière Lyon 2, pour cette note de La Fabrique écologique sur les grands défis de la santé environnementale aujourd’hui, à l’échelle territoriale. Cette note, «  Les territoires au Défi de la santé environnementale ». à laquelle WECF France a contribué, était présentée mardi 17 mars 2015 à l’Université Lumière Lyon 2, avec la participation de notre présidente Anne Barre.

Par son action de terrain auprès de divers publics, dans le cadre des ateliers Nesting et MaMaisonMaSanté, mais aussi avec ses formations pour les professionnels de santé ou les professionnels de la petite enfance, WECF apporte une réponse innovante aux défis de la santé environnementale dans les territoires.

Comment réduire l’exposition du fœtus, des nouveaux -nés ou des enfants de crèche à des polluants reconnus comme nocifs pour leur santé…et pourtant omniprésents? Quels choix favoriser au quotidien? comment prendre en compte la santé environnementale dans les pratiques de soins, dans les conseils donnés aux femmes enceintes.. améliorer la qualité de l’air intérieur? etc… autant de questions abordées à l’occasion de cette présentation.

Anne Barre était entourée d’acteurs engagés de longue date pour la protection de la santé des impacts de l’environnemet:  Isabelle Roussel, présidente de l’Association pour la Prévention de la pollution Atmosphérique, et Alain Chabrolle, vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la santé et à l’environnement

Les enjeux sont importants: il s’agit de faire prendre conscience: “surmonter l’invisibilité des causes et effets des pollutions sur la santé, ainsi que le problème posé par la temporalité (parfois longue) de ces effets ; admettre que la santé est la relation d’un individu à son environnement proche et lointain ; prendre conscience que les coûts de prévention d’aujourd’hui sont toujours beaucoup moins élevés que les coûts de traitement des maladies de demain, et qu’investir dans des politiques de prévention en santé environnementale et sans doute le meilleur choix pour tous.

Vous pouvez retrouver ici la note, et y apporter vos contributions en ligne.

Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note est désormais ouverte aux amendements et propositions des citoyens et des internautes jusqu’à fin mai 2015.

( Source:http://www.lafabriqueecologique.fr le 13.04.2015 )