Skip to main content
whatshot Produits chimiques shopping_basket Produits du quotidien Santé-environnement

Textiles (1): naissance de la première teinture chimique organique de synthèse

Textiles (1): naissance de la première teinture chimique organique de synthèse

D’où vient la pétrochimie qui rythme aujourd’hui nos vies? Emballages, sacs plastiques, vêtements, appareils électriques et électroniques, industrie pharmaceutique, pesticides, etc. nous vivons réellement une ère “pétrochimique”. Mais que sait-on sur son origine? Alors que Wecf France prépare la sortie prochaine de son guide de poche textiles, assorti d’un rapport sur le thème “substances chimiques dangereuses dans les textiles”, un premier article nous met sur la piste.

Pétrochimie et extraction du charbon

La naissance de la pétrochimie est liée à la chimique organique (chimie du carbone), liée à l’extraction massive de charbon au 19ème siècle. Ce secteur se fait aujourd’hui appeler “industrie des sciences de la vie”, car la biologie a pris le pas sur la chimie en matière d’activités économiques (la nouvelle industrie des biotechnologies et la branche botanique des pharmaceutiques ne sont pas nées de l’industrie chimique, mais pourtant cette industrie en est propriétaire).

Le mauve d’aniline: première teinture textile de synthèse

En 1856, le Royaume-Uni cherche une quinine de synthèse pour mieux combattre la malaria dans l’empire colonial britannique. A la tête du Royal College of Chemistry, August Wilhelm von Hoffman remarque que la composition élémentaire de l’aniline – un dérivé des goudrons de houille, disponibles en grande quantité du fait de l’augmentation de l’usage du charbon – était quasiment similaire à la quinine. C’est un étudiant de 18 ans, William H Perkins, à qui von Hoffman confie les recherches, qui fait une découverte importante: l’aniline oxydée avec du dichromate de potassium réagit grâce aux impuretés de toluidine qu’elle contient pour former une forme solide et noire. En la manipulant, Perkins observe qu’un composé de cette forme solide, une fois dissout dans l’alcool, produit une coloration mauve. Il crée ainsi une teinture brillante et durable, de couleur mauve, l’ “aniline mauve”. Au cours de son règne, la couleur mauve est rendue populaire par la reine Victoria.

C’est ainsi que naît la première teinture organique textile de l’histoire, et que la première production de masse de chimie organique voit le jour. Ou comment l’industrie des teintures de synthèse est intimement liée aux déchets issus de l’industrie du charbon.