Skip to main content
whatshot Produits chimiques shopping_basket Produits du quotidien pregnant_woman Santé des femmes Santé-environnement

Mascaras: une ONG danoise se penche sur leur composition

Mascaras: une ONG danoise se penche sur leur composition

Le Danish Consumer CouncilThink Chemicals” vient de tester la composition des mascaras, qui font partie de l’arsenal de maquillage utilisé parfois quotidiennement. 55 mascaras ont été examinés. Alors, quel est le verdict?

32 mascaras sur 55 contiennent des substances problématiques

Think Chemicals a recherché la présence de perturbateurs endocriniens et d’autres substances identifiées comme prioritaires en raison de leur potentielle dangerosité par l’Union européenne. 32 produits sur 55 contenaient des substances telles que:

  • parabènes, suspectés d’être des PE,
  • BHT (butylated hydroxytoluene butylé), suspecté d’être un PE,
  • cyclopentasiloxane, suspecté d’être un PE et problématique pour l’environnement
  • PTFE, une substance fluorée problématique pour l’environnement
  • chloroxylenol, une substance allergène
  • imidazolidinyl urea, substance allergène
  • iodopropynyl butylcarbamate, une substance allergène.
  • Comme le notent les auteurs de l’étude, les quantités de substances problématiques présentes ne constituent généralement pas de problème, puisqu’elles sont infimes. Mais elles contribuent au fameux “effet cocktail”, lié aux expositions combinées à différents produits potentiellement dangereux. Il est donc recommandé d’utiliser des cosmétiques ne contenant pas les substances identifiées.

Les entreprises concernées et leurs réactions

Parmi les marques objets de l’étude, avec ou sans ingrédients problématiques, on trouve notamment: Clinique, MAC, Chanel, Helena Rubinstein, Lancôme et L’Oreal. Les réponses données par les marques sont sans surprise:

  • Estée Lauder explique qu’elle n’utilise pas de substances dangereuses, et que tous ses ingrédients sont autorisés par l’UE et le Danemark.
  • L’Oréal rappelle que son équipe comprend plus de 100 toxicologues, médecins et experts, responsables de la sécurité. La présence de conservateurs se justifie pour lutter contre la formation de bactéries et champignons, et assurer un usage des produits pendant plusieurs mois.
  • Dark Blond cosmetics a annoncé prévoir l’interdiction du cyclopentasiloxane dans ses mascaras prochainement.