Skip to main content
Santé-environnement

Jouets et substances chimiques préoccupantes : quelle situation à Noël 2018?

Comme tous les ans, les jouets sont les produits "stars" de la période de Noël. En 2017, le marché du jouet est resté stable en France, et a même connu une légère progression avec 3,44 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, et 239 millions de jouets vendus. Plus d’un tiers des ventes se fait en décembre. Mais tous les jouets vendus sont-ils sûrs pour les enfants ? Si de nombreux progrès ont été constatés dans le secteur au cours de la dernière décennie, en France la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) constate pour sa part en 2017 qu’environ 13% des jouets ne sont pas conformes.


Les chiffres de la DGCCRF en France


Les contrôles de la DGCCRF concernent les leux de fabrication, sites d’importation, grande distribution, commerces de détail, commerces non sédentaires (marchés de Noël notamment), boutiques de parcs d’attraction et sites de ventes à distance.

  • 3 348 établissements visités
  • 722 prélèvements de jouets
  • 13,3% de prélèvements analysés et déclarés non-conformes et dangereux
  • 949 avertissements
  • 29 procès-verbaux
  • 380 000 jouets remis en conformité ou détruits
  • Les principaux risques sont : l’ingestion des petits éléments dans les jouets destinés aux enfants de moins de 3 ans, la stabilité des jouets porteurs, les risques chimiques liés à la présence de substances cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et les lésions oculaires.
  • Plus de 141 000 produits ont été détruits, en particulier 37 667 peluches, 29 287 porte-clés jouets, 24 327 toupies à main (hand-spinners) et 13 420 instruments de musique.

Les chiffres du système RAPEX pour l’Union européenne

  • 29% des produits notifiés par les Etats membres sur RAPEX sont des jouets, c’est la première catégorie, devant les véhicules à moteur et les textiles
  • Les risques les plus notifiés sont les risques de blessures, 28%, suivis des risques chimiques avec 22% suivis des risques d’étouffement pour 17%
  • Étrangement, les mesures de suivi de Rapex sont de 79% pour les véhicules à moteur, mais seulement de 6% pour les jouets et de 3% pour les articles puériculture et les textiles. Ceci serait dû au fait que le produit en question n’est majoritairement pas présent sur le marché de pays autres que celui qui notifie.
  • La catégorie de risques qui suscite le plus de mesures de suivi est les blessures avec 72%, loin devant le risque d’incendie (10%) et le risque chimique (seulement 6%).
  • Les “hand spinners” sont identifiés comme un risque très important par RAPEX, du fait de la présence de piles pouvant être avalées, de petites parties détachables notamment : des accidents avec de jeunes enfants ont été constatés.

Rappel de quelques précautions à prendre pour vos jouets

  • Respectez toujours les tranches d’âge, surtout pour les 0-3 ans, souvent fixées pour des raisons de sécurité
  • Attention aux piles boutons ! Vigilance pour éviter que les enfants n’avalent ces piles !
  • Vérifier la solidité des coutures des jouets en textiles, pour éviter que l’enfant n’accède à un rembourrage et risque de s’étouffer
  • Attention à la solidité générale des jouets – vérifiez-la pour éviter les problèmes mécaniques
  • Laissez aérer les produits si vous le pouvez avant de les donner à l’enfant
  • Lavez les textiles avant de les offrir
  • Privilégiez les matières les plus brutes, ayant subi le moins de traitement industriel
  • Evitez autant que possible les produits parfumés pour éviter les potentielles allergies aux substances parfumantes
  • Prudence avec les petits bijoux et objets
  • Fiez-vous à notre guide jouets pour la sécurité chimique des jouets !

sources :
Fédération Française des Industries du Jouet et de la Puériculture (FJP), http://www.fjp.prefix.fr/les-secteu…
DGCCRF, https://www.economie.gouv.fr/dgccrf…
Bilan Rapex 2017, Sytème d’alerte rapide de l’UE sur la dangerosité des produits de consommation non alimentaires, https://ec.europa.eu/consumers/cons…
Bureau européen de l’environnement, https://metamag.org/2018/12/18/more…
France Info, témoignages, https://www.francetvinfo.fr/sante/e…

bookmarks |