Skip to main content
spa Objectifs de Développement Durable

Evolution des modes de vie post Covid-19 : plus d’un.e Français.e sur 3 prêt.e.s à s’engager pour un monde plus durable

Evolution des modes de vie post Covid-19 : plus d’un.e Français.e sur 3 prêt.e.s à s’engager pour un monde plus durable

En partenariat avec Harris, les associations 4D et Wecf France publient les résultats de leur sondage réalisé du 22 au 29 juin derniers sur les changements mis en place par les Français pendant la période de confinement et leurs attentes vis-à-vis des collectivités et de toutes les parties prenantes.

Depuis 3 ans, l’Association 4D et Wecf France organisent un baromètre annuel de mesure de perception des Français sur les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Ces objectifs ont été instaurés dans le cadre de l’Agenda 2030, adoptés en 2015 par les 193 Etats membres de l’ONU et sont au cœur d’une feuille de route de la France pour accélérer les transformations du pays (pour en savoir plus sur l’Agenda 2030 : www.agenda-2030.fr).

Cette année, l’Association 4D et Wecf France, en partenariat avec Harris, ont focalisé l’étude sur l’évolution des modes de vie des Français post crise Covid-19, auprès d’un échantillon représentatif (1042 personnes). En effet, pendant la période de confinement, les Français ont dû, par la force des choses, mettre en place des changements dans leur quotidien et ont pris conscience des capacités d’évolution individuelle et collective pour réussir la transition vers des modes de vie durables.

Ainsi, on remarque que 38 % ont fait plus attention à l’origine des produits qu’ils consomment, 34 % à leur santé (repos, qualité de l’air, sport), 31 % à leur consommation en général (en limitant leur consommation, achetant en seconde main ou moins de plastique), 29 % à leur production de déchets, 28 % à leur impact sur le climat, 23 % aux inégalités dans la société. Les changements opérés ont été de loin plus favorables au développement durable que l’inverse.

Ces enjeux sont largement exprimés au travers de l’Agenda 2030 : notre rapport à  autrui et à notre environnement, nos pratiques de consommation et d’échanges, notre mobilité mais aussi celle des capitaux et des marchandises. Sur 13 sujets liés aux ODD, 65 % des Français ont fait plus attention à au moins l’un d’eux. Notons aussi que 31 % ont fait plus attention à au moins 5 de ces sujets, proportion qui monte à 42 % chez   les moins de 35 ans. Force est de constater que les changements de modes de vie sont pluriels et que les ODD peuvent répondre à l’évolution de ces écosystèmes !

Susciter un engagement citoyen et durable

L’Association 4D et Wecf France souhaitent capitaliser sur les résultats de cette étude pour poursuivre l’engagement pris par la France dans sa feuille de route publiée en 2019, pour mettre en œuvre les 17 Objectifs de Développement Durable sur le territoire français.

C’est aussi l’opportunité de susciter un engagement citoyen et durable, de sensibiliser plus encore les Français à l’importance de ces ODD (47 % ne les connaissent pas encore, selon les résultats de l’étude et seulement 15% déclarent voir précisément ce dont il s’agit) et de leur montrer qu’ils peuvent, à leur niveau, agir sur la réussite de ces Objectifs en mettant en œuvre, dans leur quotidien, des actions concrètes et ayant un impact sur notre société (57 % d’entre eux ont d’ailleurs l’intention, dans les semaines et mois à venir, de faire plus attention à au moins un pan de leurs modes de vie qu’aujourd’hui)

Les ODD sur le devant de la scène

Les résultats de cette étude coïncident avec une dynamique nationale renforcée de mise en lumière des ODD :

  • Les franciliens ont pu découvrir aux mois de mai et de juin, dans les couloirs du métro parisien une grande campagne de communication sur les ODD.
  • Jusqu’au 17 juillet prochain, la plateforme « Parlement et citoyens » consulte sur le sujet (« Faire des objectifs de développement durable notre boussole pour l’après »), pour permettre à l’ensemble des acteurs de la société civile et des citoyens et citoyennes de contribuer au débat. Une proposition de loi constitutionnelle a également été déposée visant à garantir le respect des objectifs de développement durable lors du dépôt et de l’adoption de lois ou d’amendements.
  • Les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat ont été publiées et proposées au gouvernement. Ces mesures répondent pour beaucoup aux défis de justice sociale et environnementale des ODD. Ceux-ci permettent en plus des arbitrages économiques, car l’idée est bien d’avancer dans une logique intégrative, d’avoir des impacts positifs et de stopper les investissements qui ne répondent pas à l’utilité sociale, environnementale et de prospérité partagée des ODD.

Le temps n’est plus au report mais à l’accélération pour un monde plus durable, les Français ont enclenché cette progression et attendent tous les acteurs au tournant, qu’ils soient du secteur privé, public, institutionnel ou associatif. Les Français rejoignent donc la philosophie derrière les Objectifs de Développement Durable selon laquelle c’est bien par l’action conjuguée de toutes les parties prenantes, dans un esprit partenarial et transversal, que nous pourrons mettre en œuvre une transition écologique, durable, solidaire et juste.

Vous pouvez retrouver tous les résultats du sondage ici.

Ce sondage a bénéficié du soutien financier de: