Skip to main content
public Santé-environnement

COMMUNIQUE DE PRESSE – 23 Novembre 2018

Pour ses 10 ans, WECF France mobilise autour de la santé de nombreuses actrices et acteurs engagé.e.s dans l’action

A l’occasion de ses 10 ans, WECF France a réuni ce 22 novembre au Ministère de la Transition écologique et solidaire un large panel d’actrices et acteurs de divers horizons venu.e.s témoigner de leur engagement en faveur de la santé. Placée sous le signe de la mobilisation, la journée a permis de revenir sur 10 ans de succès et de faire émerger des solutions. Face au constat d’urgence devant la perte de biodiversité, le changement climatique ou la multiplication des pollutions environnementales, WECF France livre des propositions fortes pour l’avenir.

La journée a réuni 24 intervenant.e.s et 167 participant.e.s venu.e.s du monde de la santé, de la petite enfance, et de secteurs variés, mais aussi d’institutions et de la société civile. En ouverture de la journée, la députée Elisabeth Toutut-Picard, nouvelle présidente du Groupe Santé Environnement, ainsi que la Dr Maria Neira, pour l’Organisation Mondiale de la Santé, ont témoigné à WECF France leur reconnaissance pour son engagement. Un engagement placé sous le signe de l’empowerment des femmes, en commençant par les 200 animatrices de son réseau santé-environnement jusqu’aux bénéficiaires de ses projets menés dans le monde pour lutter contre le changement climatique, réduire les expositions aux polluants chimiques et assurer un développement soutenable.

 

Des messages forts pour protéger la santé :

  • Assurer une prise en compte des priorités des femmes dans toutes les politiques, aux plans local et international, dont l’accès à la terre, à l’eau, la production alimentaire, la protection de la santé, l’adaptation climatique
  • Prendre en compte la biodiversité dans l’aménagement du territoire
  • Stopper les exportations de produits chimiques dangereux vers les pays les plus pauvres
  • Engager la France, l’Union européenne et les pays les plus industrialisés dans des politiques fortes en matière de réduction des déchets plastiques, sans reporter ce fardeau sur des pays extérieurs ne pouvant faire face
  • Protéger la santé des plus vulnérables, notamment pendant la période périnatale, face aux pollutions environnementales telles que les perturbateurs endocriniens
  • Adopter des réglementations fortes pour prévenir toutes les expositions environnementales, en vertu du principe de précaution :  radiofréquences, CMR suspectés, etc.
  • Réduire les inégalités, dont les inégalités environnementales et de santé
  • Révolutionner nos modèles de société pour faire émerger un monde réellement soutenable

Tous ces messages visent à réaliser les Objectifs du développement durable pour 2030 !

RENDEZ-VOUS DANS 10 ANS !