Skip to main content
wb_sunny Changement climatique cloud Qualité de l'air

Bonus malus automobile : à modifier d’urgence !

Bonus malus automobile : à modifier d’urgence ! Le Réseau Action Climat France (RAC) dont est membre Wecf France publie aujourd'hui une grande étude sur le bonus malus automobile. La question est devenue essentielle en matière de pollution de l'air et de qualité de vie dans les espaces urbains notamment. Globalement, ce bonus malus pose également une question de justice sociale et d'impact écologique: un sujet pour la "transition écologique" autrefois "solidaire". Le gouvernement vient pourtant de mettre son veto à la proposition de la Convention Citoyenne sur le Climat de prendre en compte le poids des voitures dans le malus. L'étude du RAC montre qu’une réforme en profondeur des aides à l’achat de véhicules automobiles est pourtant nécessaire. Economiquement, une telle réforme serait même bénéfique pour l’industrie automobile française.

Etat des lieux de l’automobile en France

  • Les ventes de SUV (en anglais “véhicule utilitaire sport”) explosent. C’est cette situation qui empêche les émissions de CO2 de voitures neuves de diminuer.
  • Les SUV en progrès dans l’électrique et les hybrides rechargeables. Par ailleurs, ils représentent 10% des ventes électriques, contre 3% en 2015. Quant aux hybrides rechargeables (hybrides électriques), 71% des modèles vendus sont des SUV.
  • L’achat de voitures électriques est inabordable pour une majorité de ménages. En effet, le prix moyen d’un véhicule électrique dépasse 30 000 euros bonus compris, soit plus que le prix que les Français.e.s sont prêt.e.s à y consacrer.
  • Les délocalisations pèsent sur la production nationale annuelle et les emplois de la filière. Ainsi, la production nationale de véhicules automobiles a été divisée par 2 en 15 ans. Elle est stable aux alentours de 2 millions de véhicules/an, et le secteur a perdu près de 50% d’emplois en 20 ans.
  • Les constructeurs investissent pour développer des véhicules émettant moins de CO2. Conséquence de la nouvelle réglementation européenne sur les émissions maximales de CO2 par véhicule neuf, qui les pousse à agir.
  • Les mesures pour la transition écologique sont difficilement lisibles, visibles et surtout peu efficaces. Car récemment, seules 37% des voitures neuves vendues étaient soumises à un malus. Le malus est cependant peu élevé, allant de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. Quant au bonus, il est fléché vers le marché de l’électrique et de facto vers les plus aisés.

Les 11 propositions du RAC

Le RAC formule 11 propositions, parmi lesquelles:

Télécharger le rapport du RAC

https://reseauactionclimat.org/wp-content/uploads/2020/10/etude-automobile-reseau-action-climat-octobre-2020.pdf

Pollution de l’air, trafic routier et santé : nos articles sur le sujet