Skip to main content
shopping_basket Produits du quotidien Santé-environnement

Bientôt Noël (2) Eviter cosmétiques, maquillages et parfums de scandale

Bientôt Noël (2) Eviter cosmétiques, maquillages et parfums de scandale Alors que les fêtes de fin d'année arrivent, nous vous proposons une série d'informations sur les produits les plus utilisés au moment des fêtes: après les jouets la semaine dernière, voici le tour des maquillages, cosmétiques et parfums qui sont particulièrement utilisés en cette saison pour " se faire belle" (ou beau) et "sentir bon". Fidèle à sa devise, vous incite à privilégier la qualité sur la quantité, et à adopter le "Moins, c'est mieux!", sans pour autant renoncer à vous faire plaisir.

Cosmétiques: la DGCCRF demande une meilleure information des consommateurs

Sur la base de son enquête 2018 sur le secteur des cosmétiques, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) demande une information claire du consommateur: elle avait constaté plus de 40% d’anomalies lors de contrôles d’établissements.

  • Les crèmes, émulsions, gels et huiles pour la peau (dont les produits éclaircissants) sont les plus concernés par les alertes de l’année;
  • La présence de nanoparticules dans des produits solaires a été contrôlée: sur 39 produits analysés, 19 présentaient une anomalie, principalement l’absence de mention [nano] à côté des composés sous forme nanoparticulaire;
  • La présence de produits périmés et des étiquetages incomplets chez des distributeurs, grossistes et détaillants a été notée;
  • En matière de vente en ligne, qui progresse fortement, sur les 349 sites contrôlés, 29% d’anomalies en matière d’affichage de la liste d’ingrédients a été constaté;
  • Enfin, les allégations trompeuses telles que “sans…” “hypoallergénique” “enrichi en…” sont également à noter.

Rouges à lèvres: lire les étiquettes!

Le magazine Que Choisir a passé en revue la composition de 18 rouges à lèvres, naturels, bio ou conventionnels. Il révèle de bonnes nouvelles du côté de la teneur en plomb des produits, puisqu’elle est infime [mais il n’existe pas de teneur jugée sûre pour le plomb, dont la toxicité même très faible dose est reconnue]. Il est par contre critique sur la présence d’huiles minérales, perturbateurs endocriniens ou encore dioxyde de titane dans un nombre assez important de produits. Lisez bien les étiquettes même si elles sont particulièrement illisibles parfois ! Aidez-vous des conseils de notre guide “cosmétiques féminins”! Les détails sont disponibles dans le magazine en kiosque (pas sur le site de Que Choisir).

Parfums: sans allergènes c’est mieux!

60 Millions de consommateurs s’est pour sa part penché sur 16 parfums de grandes marques, recherchant des allergènes, perturbateurs endocriniens et substances cancérogènes. Les tests révèlent la présence de 22 substances allergènes en moyenne par eau de toilette ou parfum, dont certains suspectés d’être perturbateurs endocriniens. Retrouvez plus de détails sur le site du magazine.

Sources / En savoir plus:

Composition des cosmétiques : l’exigence d’une information claire des consommateurs, DGCCRF, 15 octobre 2019, https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/composition-des-cosmetiques-lexigence-dune-information-claire-des-consommateurs

Test Rouges à lèvres, Des ingrédients indésirables, Que Choisir N° 586, Décembre 2019

Pour Noël offrez des parfums, pas des allergènes, 60 Millions de consommateurs, Décembre 2019, https://www.60millions-mag.com/2019/11/22/pour-noel-offrez-des-parfums-pas-des-allergenes-16985