Skip to main content
restaurant Alimentation shopping_basket Produits du quotidien

Autour du Covid-19 – N° 1 : Faire ses courses alimentaires

Autour du Covid-19 – N° 1 : Faire ses courses alimentaires Avec l'épidémie de Covid-19, des recommandations nouvelles sont données pour des gestes anodins du quotidien, afin de limiter la propagation de l'épidémie. C'est le cas des courses alimentaires que tout un chacun est amené à faire. Puisque l'absence de tests ne permet pas de savoir qui est porteur ou non du virus et risque de contaminer les autres, des gestes "barrière" sont mis en avant. Nous vous les détaillons, et ajoutons une recommandation pour nettoyer votre téléphone portable.

Faire ses achats dans des magasins et des marchés ou auprès d’AMAP

Les marchés, qui réunissent pourtant bien souvent des producteurs locaux ou des petits producteurs sont durement touchés par la crise du Covid-19, puisqu’ils ont été pour un certain nombre interdits – en fonction des arrêtés municipaux. La fermeture de restaurants pénalise doublement les producteurs, qui ne peuvent écouler leur marchandise. Des AMAP (associations pour le maintien de l’agriculture paysanne) se mobilisent pour les soutenir, comme c’est le cas en Franche-Comté par exemple. En outre, dans certaines zones, comme à Grenoble, les marchés ont été réouverts, sous certaines conditions (taille limitée, distances de sécurité, etc.). Une mesure de bon sens qui vise à écouler des aliments précieux alors que le printemps est arrivé.

Les grandes surfaces, moyennes surfaces ou supérettes, les magasins d’alimentation biologique, boulangeries, etc. ont quant à eux bien souvent adopté leurs horaires, en les réduisant, pour s’adapter à la crise. Anticipez vos déplacements, et regroupez-les au maximum pour éviter de multiplier les sorties.

Les “gestes barrière” recommandés

  • Plusieurs enseignes ne distribuent plus de sacs de courses réutilisables, mais demandent aux clients de venir avec leurs propres sacs, pour éviter le contact avec des sacs potentiellement contaminés.
  • Les gants ne sont pas jugés indispensables par beaucoup; Si vous en avez, utilisez-les seulement pour les courses, et jetez-les juste après, sans avoir touché de nouvelles surfaces, ou votre visage.
  • Les masques sont préférables, car ils évitent le risque de contaminer ou d’être contaminé – à coupler avec une distance de sécurité de 1 à 2 m de la personne la plus proche;
  • Des caissiers/caissières ont maintenant des vitres de protection ainsi que des masques/gants pour réduire les risques pour eux, puisqu’ils sont exposés du fait de leur activité à un grand nombre de clients, potentiellement porteurs de la maladie;

Et une fois à la maison?

source: France Info

Selon une enquête réalisée par l’UFC Que Choisir ce jour, les boulangeries sont les commerces les plus fréquentés, suivis par les hypermarchés/supermarchés, les commerces de proximité et les pharmacies. Le gel hydroalcoolique est le premier produit pour lequel une pénurie est constatée, suivi des pâtes/riz et des masques de protection.

Nettoyer son téléphone portable: c’est smart!

Enfin, nous vous recommandons également de nettoyer régulièrement votre téléphone portable (écran et appareil entier), que vous touchez nécessairement de manière récurrente: utilisez une solution hydroalcoolique, ou encore un mélange de vinaigre type vinaigre blanc et de produit vaisselle/savon liquide que vous imbibez sur un chiffon – attention à ne pas en verser dans les parties électroniques de l’appareil. Essuyez ensuite la surface de l’écran avec une partie propre non imbibée du chiffon.

Si vous travaillez en télétravail, faites de même régulièrement avec votre ordinateur personnel, clavier et surface de bureau.

Dernier conseil: porter les mains à son visage est également une mauvaise habitude que beaucoup d’entre nous ont adoptée, et qu’il est bien d’abandonner.