Skip to main content
public Santé-environnement

Stop au recyclage des toxiques : des dioxines retrouvées dans des jouets

Un nouveau rapport montre la contamination de produits en plastique recyclé tels que des jouets ou des accessoires pour cheveux, par des polluants hautement dangereux. Ce 23 novembre, plusieurs ONG, dont HEAL, Arnika (République Tchèque), IPEN et BUND (Allemagne), publient les résultats de tests portant sur des produits achetés dans 7 pays, et demandent un renforcement de la réglementation pour que recyclage ne rime pas avec recyclage toxique.

Les produits testés et les résultats :

  • 8 jouets & accessoires pour cheveux testés, fabriqués à partir de plastiques recyclés
  • Dioxines bromées (PBDD/Fs) retrouvées dans des produits vendus en : République tchèque, Nigeria, France, Allemagne, Portugal, Argentine, Inde dans des concentrations variant de 5600 à 386000 pg/kg soit l’équivalent de de 56 à 3800 pg WHO-TEQ/g
  • Le jouet le plus contaminé a été acheté en Allemagne.

Les mesures demandées par les ONG :

  • Réduire la limite autorisée de DecaBDE dans les plastiques recyclés à 10 ppm
  • Une limite plus stricte pour les déchets « POPs » dits « Low POPs content level » allant jusqu’à 50 ppm pour tous les PBDE réglementés
  • Retrait des exonérations de recyclage autorisées pour le Penta et l’OctaBDE – sont listés par la Convention de Stockholm
  • Ajouter les PBDD/Fs à la convention de Stockholm
  • Améliorer la définition des déchets électroniques dans le cade de la convention de Bâle

En savoir plus :

Le communiqué (en anglais) : https://ipen.org/news/press-release…
Le résumé de l’étude (en anglais) : https://ipen.org/documents/executiv…
L’étude (en anglais) : https://ipen.org/documents/toxic-so…