Skip to main content
casino Jouets whatshot Produits chimiques face Santé de l'enfant

“Slime” maison : l’Anses met en garde contre une exposition à des produits toxiques

“Slime” maison : l’Anses met en garde contre une exposition à des produits toxiques Le slime est une pâte à malaxer à la texture gluante et élastique qui est très prisée par les enfants et les adolescents. Cette pâte est vendue prête à l’emploi ou sous forme de kits. De nombreuses vidéos sur le net proposent également des tutoriels pour en faire soi-même. Mais les produits proposés pour se lancer dans cette confection sont majoritairement faits de substances chimiques toxiques comme son composant fard : la colle à papier liquide.

Des cas de brûlures et atteintes cutanées signalés

L’Anses et la DGCCRF mettent en garde les consommateurs face à ce nouvel engouement suite aux nombreux cas de réactions cutanées reportés par les centres antipoisons, le réseau de vigilance en dermato-allergologie Revidal-Gerda et le réseau AllergOS. Les autorités recommandent :

  • la plus grande prudence dans la fabrication maison,
  • le respect strict des conditions d’usage des kits vendus en magasin.

Des composants surprenants pour un produit destiné à être manipulé par des enfants

Les composants du slime sont en fait des composés non destinés à un contact avec des enfants :

  • la colle à papier contient des solvants, possiblement irritants pour les voies respiratoires, mais aussi des composés d’isothiazolinone, connus pour être des allergènes par contact. La colle peut parfois libérer du formaldéhyde, un irritant des voies respiratoires.
  • de l’acide borique ou ses dérivés sont utilisés pour rendre la pâte élastique. Ces composés sont toxiques pour la fertilité et le développement de l’embryon ou du fœtus. Traditionnellement l’acide borique est utilisé sous forme de poudre ou de solution liquide pour le lavage des yeux ou des lentilles.

Pour WECF France, il est étonnant de voir qu’on produit de cette composition peut être vendu à destination d’enfants. La liste des composés inciterait plutôt à éviter de mettre cette “pâte” entre les mains des enfants.

Source :