Skip to main content
wc Climat et développement territorial spa Objectifs de Développement Durable

Champion du climat, champion de l’inaction climatique

Sixième extinction de masse, augmentation des émissions de gaz à effet de serre, accroissement des inégalités sociales… le contexte actuel est extrêmement préoccupant et l’action de la France n’est pas à la hauteur des enjeux. Pourtant lors de la 3ème édition du One Planet Summit à Nairobi le président français, qui s’est vu décerner le prix de Champion de la Terre et du Climat en septembre 2018, a reconnu le devoir d’action des gouvernements.

Le “devoir d’action” de l’État doit passer du discours au réel

A l’occasion de la 3ème édition du One Planet Summit à Nairobi, le Président Macron a reconnu le devoir d’action des gouvernements. Il a fait ce constat : “partout dans le monde, dans mon pays, la jeunesse se mobilise chaque semaine. Elle dit son impatience, son insatisfaction.” Le président Macron a également affirmé “ Notre devoir est un devoir d’action.

Pour wecf France, le “devoir d’action” de l’Etat doit passer du discours au réel, des grandes réunions internationales au concret, du One Planet Summit à l’action volontaire et immédiate pour une planète qui chauffe. Nous voulons combattre le changement climatique et demandons des faits avec une mise en application d’une régulation climatique internationale concertée et contraignante.

L’urgence climatique appelle à des actions immédiates et la multiplication des sommets internationaux ne semble pas apporter de réponses concrètes. En 2015 lors d’un Sommet historique des Nations Unies, 193 États ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030. Les dirigeants se sont engagés à mettre en place un cadre national pour atteindre les 17 Objectifs de développement durable (ODD). La France devait présenter son rapport volontaire à l’été 2019 mais s’est ravisée.

Nous attendons des résultats et non des Sommets. Nous sommes en droit de nous poser la question de la légitimité du One Planet Summit, ne serait-il pas simplement une opération de communication ?

Face à l’inaction climatique, les citoyens et les associations se mobilisent

Depuis plusieurs mois, la mobilisation citoyenne s’active avec déjà plusieurs marches climat organisées dans le monde entier. Greta Thunberg, jeune activiste suédoise qui a lancé un mouvement international des jeunes pour l’action climatique, s’indigne « Pourquoi devrions-nous étudier pour un avenir qui n’existera bientôt plus, alors que personne ne fait rien pour le sauver ? ». Depuis décembre, les jeunes se sont rassemblés à Bruxelles, Genève, Paris, Lyon et lancent ensemble vendredi 15 mars la grève mondiale pour le futur. Les jeunes savent qu’ils n’ont plus le choix, il est déjà trop tard, ils appellent donc à une action immédiate de leurs aînés et du gouvernement.

Plus de 2 millions de signataires de la pétition l’Affaire du Siècle dénoncent l’inaction climatique du gouvernement français. Au moment même où Emmanuel Macron se posait en Champion du Climat au One Planet Summit, l’Affaire du Siècle déposait un recours devant le tribunal administratif contre l’État français pour inaction climatique (retrouvez la réponse de l’Etat français).

wecf France est signataire de l’appel de la Marche du Siècle pour le samedi 16 mars, invitant à marcher ensemble et à demander des changements immédiats : réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, préservation de la biodiversité, répartition des richesses et renouvellement de la démocratie. Nous ne pouvons plus attendre que “les décideurs politiques retardent et empêchent nos propositions alternatives au nom d’intérêts particuliers qui nous conduisent dans le mur” .

La réalisation de l’Agenda 2030 semble utopique au vu de la situation actuelle et face à la lenteur des actions qui sont censées être déjà initiées. La communauté scientifique a, depuis des décennies, alerté les sphères politiques. Aujourd’hui, une fois de plus, la jeunesse se mobilise et accuse les gouvernements de ne pas aller assez vite. Oui, monsieur Macron, le changement peut prendre du temps, mais ce temps nous l’avions il y a 10 ans encore, aujourd’hui nous ne l’avons plus, il est de votre responsabilité d’agir, maintenant !


Mobilisations :