Skip to main content
face Santé de l'enfant Santé-environnement

Asthme et difficultés respiratoires du jeune enfant : les produits ménagers en cause

Asthme et difficultés respiratoires du jeune enfant : les produits ménagers en cause Une nouvelle étude met en lumière les risques liés à l'usage de produits ménagers dans les premiers mois de la vie de l'enfant, et la survenue d'asthme et de difficultés respiratoires (respiration sifflante) à l'âge de 3 ans. La prévalence de l'asthme chez les enfants est en augmentation constante dans les dernières décennies, et est devenue chez les enfants une cause majeure de maladie chronique et d'admissions à l'hôpital. Une nouvelle fois, l'importance de protéger les 1000 premiers jours de vie des expositions environnementales néfastes est confirmée.

Cadre et contexte de l’étude

  • L’étude publiée début mars dans une revue médicale canadienne a utilisé les données issues de “CHILD”, la cohorte nationale canadienne qui étudie la santé du jeune enfant – l’équivalent de la cohorte française Elfe. Les études de ce type dites longitudinales permettent de mieux comprendre les facteurs de risques complexes.
  • L’objet de l’étude était d’examiner le lien possible entre l’usage de produits ménagers dans les premiers mois de vie de l’enfant, et la survenue de troubles respiratoires et allergiques par la suite.
  • Les premiers mois de la vie sont essentiels pour la formation des systèmes immunitaire et respiratoire.
  • L’étude a porté sur 2022 enfants, dont les parents ont répondu à un questionnaire sur l’usage de 26 produits ménagers à la maison lorsque l’enfant était âgé de 3-4 mois. Le lien possible avec des troubles respiratoires ou les allergies chez les enfants âgés de 3 ans a été examiné. Les données ont été collectées entre 2008 et 2015.

Les conclusions de l’étude

  • Les enfants vivant dans des domiciles où l’usage de produits ménagers est plus fréquent au cours de la petite enfance sont plus à risque de développer de l’asthme et des difficultés respiratoires (sifflements) à l’âge de 3 ans.
  • Les 26 produits ménagers concernés, par ordre décroissant d’usage sont : les produits vaisselle (mains, lave-vaisselle), les nettoyants multisurfaces, les lessives parfumées ou non, les produits d’entretien WC, les nettoyants pour vitres, les nettoyants écologiques et biologiques, les nettoyants pour les mains avec alcool, les nettoyants pour le sol, les adoucissants pour le linge, les désinfectants à la maison, la javel, les nettoyants pour salle de bain, les sprays désodorisants, les solvants, les désodorisants pour l’air liquides ou solides, etc.
  • L’étude permet de mieux comprendre comment l’exposition à des produits ménagers contribue à la mauvaise santé respiratoire ou les allergies des enfants, et permet d’identifier des changements de comportement à opérer – et éventuellement les produits à retirer du marché?

En savoir plus : étude parue dans le Canadian Medical Association Journal