Skip to main content
wc Climat et développement territorial

Réaction des ONG féministes aux annonces du Président de la République en faveur des droits des femmes dans le monde

Réaction des ONG féministes aux annonces du Président de la République en faveur des droits des femmes dans le monde Le Women 7, une coalition de 55 ONG et associations féministes qui représenteront la société civile au G7, accueille favorablement les annonces faites ce jour par le Président de la République et appelle a poursuivre les efforts en faveur d'une politique féministe.

Le Women 7, coalition des ONG et associations féministes qui représenteront la société civile au G7, accueille favorablement les annonces faites ce jour par le Président de la République :

  • La création d’un fonds de 120 millions d’euros pour soutenir les organisations œuvrant pour les droits des femmes et des filles dans les pays en développement.
  • Le soutien financier de la France pour l’éducation des filles au Sahel
  • L’accueil en France des 25 ans de la Conférence Mondiale sur les femmes de Pékin.

Le Women 7 veillera à ce que la France concrétise ces nouveaux engagements et implique réellement les associations féministes dans l’ensemble de ses politiques publiques.

Dans le contexte de la présidence française du G7, le Women 7 appelle maintenant la France et l’ensemble des pays du G7 à compléter ces initiatives ponctuelles par une augmentation significative et durable de l’aide publique au développement en faveur des droits des femmes et des filles.

Notes aux rédactions

  • Le groupe d’engagement Women 7 (W7) rassemble des organisations de la société civile des pays du G7 et des pays en développement investies sur les droits des femmes et des filles. Il a pour mission de s’assurer que des engagements concrets en faveur de l’égalité femmes-hommes seront pris dans l’ensemble du processus du G7.
  • ONG et associations féministes membres du Women 7 : #JamaisSansElles ; 50-50 magazine ; Act’d Tour – Association Culturelle et Touristique de Développement par le Tourisme ; Action Santé Mondiale ; Adéquations ; AFEM (Association des Femmes de l’Europe Méridionale) ; Alliance Internationale des Femmes ; All In ; AMREF France ; Animafac ; Antenne jeune Amnesty International Sciences Po ; Association d’aide à l’éducation de l’enfant handicapé ; Association de Femmes Diplômées des Universitées ; Association des anciens élèves de l’ENA ; Association OLYMPE ; CARE France ; CLEF ; Coalition Education ; Collectif Droits humains pour tou·te·s ; Collectif féministe Atalante ; Conseil National des Femmes Françaises ; Coordination SUD ; Enfants, prévention, action, pédophilie et inceste ; Equipop ; Excision Parlons-en ; Fédération des Malades et Handicapés ; Femmes de demain ; Femmes solidaires ; Fonds pour les Femmes en Méditerranée ; Frida ; Global Contact ; Humanity Diaspo ; IEMED (Institut Européen de la Méditerranée) ; Info Endométriose ; MdM ; NousToutes ; Nouvelle Page ; ONE ; ONU Femmes France ; Osez le féminisme !; Oxfam ; P@sserelles des s@voirs; Peuples solidaires ; Plan France ; Planning Familial ; Quartiers Du Monde ; Regards de Femmes ; Réseau de fonctionnaires engagées pour l’égalité ; REF (Réseau Euromed France) ; Réseau Féministe “Ruptures” ; UNICEF France ; Union Nationale des Femmes du Maroc France Europe ; WECF France ; WomenSafe ; YSAFE
  • Selon les chiffres les plus récents de l’OCDE de 2016, la France n’intégrait l’égalité femmes-hommes que dans 28% de son aide au développement, et se positionnait en avant dernière des pays du G7. Depuis 2013, la France s’est donné l’objectif de passer à 50% de son aide. Le W7 appelle la France à s’aligner sur des pays qui ont adopté une approche féministe de leur politique d’aide au développement, et de s’engager au standard européen d’au moins 85% de l’aide intégrant de manière principale ou significative l’égalité femmes-hommes.

Contacts presse

bookmarks