Skip to main content
public Climat et développement territorial Projets de solidarité internationale

Première visite à Kinshasa dans le cadre du projet REGAIN

local_offer |
Première visite à Kinshasa dans le cadre du projet REGAIN

Du 12 au 17 septembre dernier, deux membres de notre équipe se sont rendues dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), à Kinshasa, afin de suivre l’avancée du projet REGAIN, financé par l’AFD. Ce projet, mis en œuvre avec des partenaires de la RDC, du Cameroun et de la Colombie, a pour objectif de contribuer à des politiques climatiques globales inclusives et ambitieuses intégrant l’égalité de genre et les nouveaux enjeux liés à la crise sanitaire de la Covid-19. En RDC, WECF France travaille en partenariat avec la Coalition des Femmes Leaders pour l’Environnement et le Développement Durable (CFLEDD), une organisation locale qui lutte pour l’accès aux droits fonciers pour les femmes, notamment les femmes autochtones.

Rencontre avec l’AFD et l’Ambassade de France à Kinshasa

La mission a débuté par une rencontre avec Mme Eve Ingwa Ikaya, chargée de projet à l’agence de l’AFD de Kinshasa, et Mme Tiphaine Ferry, attachée de coopération humanitaire, environnement et genre à l’Ambassade de France en République Démocratique du Congo. Trois représentantes de la CFLEDD étaient également présentes. Durant cette rencontre, nous avons pu présenter le projet REGAIN, ses objectifs et les activités prévues. Il s’agissait également d’une opportunité pour la CFLEDD de présenter leur organisation, leurs actions et activités mises en œuvre dans le cadre du projet. Cette réunion a aussi permis d’identifier des pistes de collaboration entre la CFLEDD, l’Ambassade de France et l’agence AFD locale dans l’exécution du projet, notamment pour la promotion des actions de plaidoyer.

Une semaine de rencontres et de travail avec nos partenaires locaux

Cette première visite à Kinshasa a aussi été l’opportunité de rencontrer l’équipe projet locale. Des moments dédiés avec celle-ci au cours de la semaine ont également permis de faire un état de l’avancement de projet et de discuter de réajustements et prochaines activités à mettre en œuvre. Durant ces réunions de travail, l’équipe projet de WECF France ont pu répondre directement aux interrogations de la CFLEDD et des échanges ont pu avoir lieu au sujet des formalités administratives et financières propres au projet.

Cette visite a donc surtout été l’opportunité de rencontrer toute l’équipe de notre partenaire, la CFLEDD, renforcer nos relations de travail et se familiariser avec le contexte local et les difficultés du terrain. Cela a aussi permis de faire un point sur les activités effectuées depuis le lancement du projet en février dernier, et sur celles à venir.