Skip to main content
Climat Genre Projets de coopération décentralisée

Lancement du projet FEDIAAC à Dakar

Lancement du projet FEDIAAC à Dakar Jeudi 29 avril a eu lieu la réunion de lancement du projet FEDIAAC - Femmes Engagées Pour le Développement Inclusif et l’Autonomie Alimentaire de leurs Communes - à Dakar, organisée par Enda Graf Sahel et présidée par la Maire de la Ville de Dakar, Madame Soham El Wardiny. Cet évènement a permis de présenter le diagnostic réalisé sur les communes cibles du projet.

A cette occasion, les maires et des conseillers des communes de Grand Yoff, Hann Bel Air, Parcelles Assainies et Ouakam, ainsi que la représentante de l’Agence Française de Développement (AFD) au Sénégal, ont été conviés.  Plus de 100 personnes ont également assisté à cette cérémonie dont des bénéficiaires, les enquêteur·ices, des représentant.es de structures d’état ainsi que la presse locale.

Une réunion de lancement sous les auspices de la Maire de Dakar

Après un mot de bienvenue de la Maire, Madame Soham El Wardiny, et une allocution de chaque représentant local présent à cette cérémonie, Monsieur Ibrahima Thiaw a présenté l’étude de diagnostique qu’il a conduite sur les communes cibles du projet. L’objectif général de ce diagnostic était de disposer d’une base de données géoréférencées des différents acteurs et actrices (productrices, transformatrices, restauratrices et jeunes), d’une cartographie de la zone d’intervention du projet et surtout de recueillir les besoins et d’analyser les difficultés rencontrées par chaque groupe cible. Grâce à toutes ces informations, les activités, notamment de formation, seront conçues au plus près des attentes et des besoins de la population locale et pourront être évaluées continuellement afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs et de l’impact du projet. 

La présentation du projet par Fatou Ndoye, responsable de pôle chez Enda Graf Sahel et coordinatrice du projet, a suscité beaucoup d’enthousiasme, notamment de la part de la Maire de la Dakar qui a salué cette initiative et partagé son souhait de la soutenir.

La pertinence du projet FEDIAAC a ainsi été confirmé avec la mobilisation de tous ces acteurs politiques locaux, gage de la réussite et de la pérennité des actions entreprises. Les premières formations sur les techniques de transformation devraient ainsi débuter en juin. 

Le projet FEDIAAC en quelques mots

Financé par l’AFD, le projet FEDIAAC intervient en réponse à la crise de la Covid-19 pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire et soutenir la résilience des populations de certains territoires fortement touchés par la crise au Sénégal.

Face aux nombreuses difficultés rencontrées par les femmes telles que les problématiques d’accès à la terre, aux infrastructures de production, transformation et commercialisation, ou encore aux crédits, notre projet vise la création d’une filière d’alimentation locale pour contribuer à la démocratisation de l’accès aux produits de qualité.

Par le renforcement des capacités de 680 productrices, maraîchères et transformatrices et de 120 jeunes et, nous souhaitons également renforcer l’autonomisation des femmes et leur participation dans les instances de décisions politiques.

Ce projet, d’une durée de deux ans, a débuté en octobre 2020 par la réalisation d’un diagnostic des bénéficiaires des quatre communes cibles.

Logo AFD

Ce projet est soutenu par l’Agence Française de Développement (AFD).