Skip to main content
wc Climat et développement territorial

Accord de Paris, les femmes ne sont pas satisfaites par le nouveau texte!

local_offer
Mobilisons-nous a Bonn pour ré-integrer les droits humains et les droits des femmes au coeur du texte d'accord sur le climat
SIGNER l’Appel Mondial des femmes pour la justice climatique
La lute contre le dérèglement climatique est un des plus grands défis que l’humanité ait jamais eu à relever, qui nécessite une solidarité et une collaboration entre tous les pays de notre planète et toutes les parties prenantes. Pour la COP21 qui se tiendra en décembre à Paris, et les attentes sont donc très fortes pour qu’un accord universel, ambitieux et juridiquement contraignant soit atteint, avec pour objectif de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C.
Pour la société civile, il est également indispensable que cet accord soit juste : qu’il soit fondé sur le respect des droits humains, incluant les droits des peuples autochtones, l’égalité des sexes et la participation pleine et entière des femmes, et qu’il garantisse la préservation de la biodiversité et un développement soutenable.
Le Groupe Femmes et Genre (Women and Gender Constituency-WGC ), officiellement établi en 2009 comme l’un des neuf groupes de la société civile au sein de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), porte la voix des femmes, afin que leurs droits soient intégrés dans tous les processus de négociation, tous les textes, objectifs et résultats à atteindre dans le cadre du nouvel accord sur le climat.
Or, le tout nouveau projet de texte publié le 5 octobre par les deux co-présidents de l’Assemblée des négociations semble vouloir reléguer la question des droits humains et des droits des femmes à une simple mention en préambule de l’accord. Ceci est inadmissible!
WECF se mobilise donc aux cotés des autres groupes de la société civile pour la prochaine session de négociations à Bonn, la dernière avant Paris. Nous exigeons une véritable intégration du genre et de la participation des femmes dans toutes les politiques climat, et dans tous les programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies. Nous demandons que les femmes aient accès a des financement climat spécifiques. Nous souhaitons aussi que les demandes des femmes pour un accord juste et ambitieux soient entendues.
Pour télécharger le texte adressé par le Groupe Femmes et genre aux co-présidents de l’ADP, voir en debut d’article.
Lire ici l’Appel des femmes pour la justice climatique.