Skip to main content
wc Genre et développement territorial

1,5°C : c’est possible!

Les solutions genre et climat montrent la voie. Venez les découvrir pendant la COP24 à Katowice

Les solutions genre et climat montrent la voie

D’après le récent rapport du GIEC*, il ne nous reste plus que 12 ans pour éviter la catastrophe climatique, et il faut prendre des mesures radicales. C’est exactement cela que demande la Women & Gender Constituency, observateur de la Convention Climat, depuis des années. Et nous sommes fières de présenter des solutions climat impressionnantes, pertinentes et  et sensibles au genre, qui sont déjà menées sur tous les continents. Guettez la présentation des lauréates du Prix Solutions Genre et Climat, pendant la Conférence Climat de Katowice, COP 24, en décembre.

Pour réduire nos émissions beaucoup plus rapidement que nous ne l’avons fait jusqu’à maintenant, tout en favorisant un mode de développement transformationnel, inclusif, et soutenable, il nous faut des engagements massifs, et notamment beaucoup plus de ressources financières et techniques pour les bonnes solutions: celles qui mettent la priorité sur la protection de la planète et la défense des droits des populations.

En réalité, les initiatives que les experts du GIEC demandent de prendre existent déjà. Les décideurs politiques se focalisent trop souvent sur la notion de “grande échelle”, mais les projets de “petite échelle” présentent un potentiel de transformation beaucoup plus intéressant, notamment à travers la multiplication de solutions éprouvées, menées par des communautés locales, et sensibles au genre. Avec le Prix Solutions Genre et Climat, nous montrons comment des initiatives réussies peuvent être mises à l’échelle pour atteindre un impact significatif au niveau global, si tant est que les dirigeant.es de ce monde décident d’y investir.

Les projets lauréats des années précédentes proposent par exemple des alternatives durables à l’utilisation massive de combustibles fossiles à travers le déploiement de cuisinières propres en terre fabriquées dans les zones rurales du Cameroun, la conservation et la reproduction de semences locales par les femmes d’Inde qui se forment à l’ agro-écologie, ou encore d’assurer des modes de subsistance pérennes dans les forêts primaires du laos en renforçant les pratiques de collectes durables basées sur les savoirs féminins. Nous savons que les bonnes solutions existent. Elles ont seulement besoin d’une plateforme permettant de diffuser les meilleures pratiques à l’échelle mondiale, afin de mettre le monde sur une trajectoire de 1.5° celsius.

Le Prix Solutions Genre et Climat met à l’honneur la contribution fondamentale des femmes dans la lutte pour le climat, et démontre la pertinence d’intégrer l’égalité de genre dans l’ensemble des politiques climatiques, en donnant du corps au Plan d’Action Genre adopté en 2017. Il se veut une source d’inspiration pour les décideurs politiques et les bailleurs financiers pour des stratégies climat plus efficientes et plus justes.

Trois lauréat.es seront récompensé.es à Katowice, dans les catégories suivantes: Solutions climat techniques : énergies renouvelables, technologies d’adaptation, etc.
Solutions climat non-techniques : efficacité énergétique, consommation responsable, formation, etc.
Solutions climat transformationnelles : gouvernance, changement institutionnel, nouveaux modèles de développement, etc.

Les lauréates recevront une bourse de 2000€ et bénéficieront d’une année d’accompagnement par les membres de la Women and Gender Constituency, afin de renforcer leur capacité pour la mise à l’échelle de leur initiative, l’accès aux financements et technologies climat.

*GIEC: Groupe International d’Experts du Climat

 


Plus d’actualités

Logo de la COP23

Adoption du premier Plan d’Action Genre dans le cadre de la CCNUCC

Mardi 14 novembre 2017, le tout premier Plan d’Action Genre de la CCNUCC a été adopté à la COP23
15.11.2017

Logo de la COP23Les demandes clés de la Women and Gender constituency pour la COP 23

Bonn, Nov 2017: négociations climatiques, genre et climat
12.11.2017